Emma Bernard Coaching
Blog

3/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

auto-coaching

3ème partie : « Apprentissage de mon Intégrité : Identité et Valeur »

« Je découvre que derrière toute grande peur ou comportement dysfonctionnant, s’expriment des kyrielles de Besoins (Pilier de Vie n°III) qui cherchent par tous les moyens à s’assouvir : en prenant conscience de ce qu’ils sont, en les reconnaissant, et surtout en apprenant à les nourrir, je commence à « casser » le dysfonctionnement, à ramollir cette peur qui m’entrave et surtout, je progresse vers mon nouveau moi !

  1. Besoin de m’aimer moi-même pour atteindre à cet Egoïsme Sain vital pour délimiter mon espace et libérer mon potentiel
  1. Besoin de gagner en autonomie affective, c’est-à-dire exister par moi-même, hors du regard de l’être aimé… pour mieux l’aimer en retour
  1. Besoin de « déculpabiliser », culpabilité qui est mon « driver » majeur (moteur inconscient) depuis… toujours. Le pourquoi de cette culpabilité endémique n’est même pas de mise, l’important est juste de « réajuster le tir » lorsque je me sens agir sous ce joug (obligation,peur, mésestime de moi) … Exercice éminemment difficile mais « musclable » par la prise de conscience « volontariste » et l’acceptation qui font la moitié du travail ! « Pas de besoin de faire pour Être et avoir de la valeur », « L’Univers conspire pour moi ! » … Ma coach est une fée !

Entre limites aidantes (avec les autres) et limitantes (celles que je me pose à moi-même), la réussite du travail des Limites ne passe QUE par la réalisation d’actions répétées et quotidiennes, validées concrètement à mes propres yeux, éventuellement traduites à l’écrit dans les deux carnets jumeaux de « Fiertés » et de « Gratitude », pour dégager cette capacité à choisir, à imposer mes choix et donc à être. Ce que l’on appelle communément un « cercle vertueux », qui est selon moi, une des grandes clés de voûte du coaching et de son efficacité particulière.

Pour gagner en intégrité et en autonomie (affective), ma coach me met sur la voie : « Il faut trouver la solution en moi (Intelligence Emotionnelle) ».

Me poser deux questions : Qui suis-je ? Qui ne suis-je pas ? et apprendre à prendre minutieusement soin de moi (l’auto-bienveillance pour contrer quotidiennement l’auto-sabotage). Pour cela, je dois m’appuyer sur mes Valeurs, c’est-à-dire mes convictions (incarnation), ce que je veux faire de moi (volontarisme) et construire mes projets autour (acter).

Lorsque je songe à prendre réellement soin de moi, ce sont mes passions (mes trois jardins) qui jaillissent : à la différence des Valeurs, les « passions » sont, en coaching, ces priorités et puits d’énergie intimes et émotionnels (désir), liées à un nouveau grand chapitre de vie, qui me nourrissent, me font agir, me confortent, me représentent et incarnent ce vers quoi je tends désormais. Au cœur de ces passions, s’épanouissent mes Valeurs que je peux sans cesse honorer… afin d’honorer mon nouveau moi. Epanouissement de la Phase III dite du Printempsdans le Cercle du Renouveau Hudsonien. Le Printemps ? La saison idéale pour prendre soin de mes jardins, en délimiter les contours ou clôtures (Limites), planter mes graines (Valeurs) et prendre soin de mes jeunes pousses (Besoins)… »

Partie 4 : lire ici

Related posts

6/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

Emma Bernard

3/5 – SAUL OU LE MUSICIEN PRÉCOCE QUI NE SUPPORTAIT PLUS LE SON…

Emma Bernard

1/6 – Récit d’auto-coaching : Apprendre à poser mes Limites afin de puiser sans limite dans mes Valeurs … pour nourrir mes Besoins inassouvis …

Emma Bernard

1 commentaire

Laissez un commentaire