Emma Bernard Coaching
Blog

5/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

auto-coaching

5ème partie : : « Mes Jardins de Candide, suite ou comment prendre de la hauteur avec soi-même : la météo intérieure »

« Mon troisième Jardin, mon couple : 

Par nature, mon couple est mon jardin le plus sensible… et le plus complexe. Car il nourrit mon quotidien, m’impose une rigueur émotionnelle et comportementale de tous les instants et surtout n’implique pas que ma seule personne. Comme il m’est infiniment précieux (il en va de mon bien-être mais à égale part, du bien-être de mon conjoint), il me demande de travailler sur mes Limites, mes Valeurs et mes Besoins en prenant compte minutieusement et en parallèle de ses Limites, ses Valeurs et ses Besoins à lui. Apprendre à être le plus « synchro » possible, mais en acceptant de ne pas l’être complètement (aspiration à l’état fusionnel). Et c’est aussi dans ce jardin que se travaille au plus minutieusement mon intégritéet mon autonomie affective (nid de ma grande peur évoquée plus haut) et que se déploie mon énergie la plus vitale (émotions, corps). Si ce n’est pas mon unique jardin ou Passion, c’est à l’évidence la partie la plus délicate de mon grand ensemble, celui dont tout part (énergie, estime de moi, potentiel) mais où tout peut se remettre à stagner voire à dysfonctionner… 

Nos Limites aidantes et limitantes doivent être exprimées plus clairement que jamais pour nous protéger mutuellement, soigner nos « inquiétudes », éviter les parasitages qui ont tôt fait de s’amplifier dans le quotidien, c’est-à-dire apprendre les « bons mots » et s’orienter définitivement « vers ce qui marche » : en bref, c’est la « Communication non violente », technique hyper utile en coaching. Et c’est, je dois le dire, le terrain le plus glissant et plus complexe pour moi… d’où le besoin de coaching assez régulier sur ce point. 

Biensûr nos nombreuses Valeurs communes, qui ont « nidifié » notre relation, sont la force de notre couple et les honorer, ensemble ou séparément, honore nos sentiments et leur bonne santé. 

L’idéal en matière de Besoins dans le couple est biensûr d’aider l’autre à les exprimer le plus clairement possible et à les assouvir si on en est l’objet (dans les Limites de ses propres Besoins biensûr). Mais le plus fort (et le plus beau) est sans doute d’anticiper les Besoins de son conjoint ou tout du moins de l’aider à prendre conscience de ceux qui restent inassouvis car cachés sous une peur… mélange d’amour, d’attention extrême et de recul bienveillant. Du coaching en concentré, en somme ! Même s’il ne me paraît pas (du tout) souhaitable de vouloir exercer consciemment ses techniques professionnelles sur le terrain privé. 

Conclusion : Je coach donc je suis !

J’ai conscience aujourd’hui que travailler à devenir une très bonne coach (c’est-à-dire qui apporte des résultats tangibles de mieux-être chez tous ses clients) est ma planche de salut. Mon jardin de prédilection, le terrain où se jouera mon vrai changement, où s’exprimera l’expression de mon talent particulier bref la réalisation et l’expression de mon être. Car c’est là, je le sais, que s’exprimeront à plein et convergeront toutes mes Valeurs et le lieu de l’expression de mon Moi par l’action, le travail et la créativité (vertu fondamentale du Coaching). Le lieu où, pour moi, donner de l’Amour prendra véritablement du Sens.

De plus, je sens bien que mon désir « spirituel » d’écrire y trouve déjà forme et force très naturellement. Quand l’envie et l’inspiration sont là, les mots coulent… et quelle joie ! »

Partie 6 : Voir l’article

Related posts

5/5 – SAUL OU LE MUSICIEN PRÉCOCE QUI NE SUPPORTAIT PLUS LE SON…

Emma Bernard

3/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

Emma Bernard

4/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

Emma Bernard

1 commentaire

Laissez un commentaire