Emma Bernard Coaching
Blog

6/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

6ème et dernière partie : « Limites-Valeurs-Besoins, mon crédo pro et perso ! »

« J’ai le souhait de coacher les adultes (et bien évidemment les adolescents), mais aussi les enfants. Les petits (5-12 ans), dès l’acquisition « fluente » de la parole. Ainsi, pour aborder habilement cette cible, il me faudra trouver un mode de communication, des mots et des techniques spécifiques, adaptés à leur compréhension et leur univers. Selon moi, je ne pourrai vraiment être pertinente avec les petits et « créer » mes propres outils (même si bien d’autres s’y sont déjà largement penchés, notamment en matière de coaching scolaire, ainsi que dans le cadre de l’éducation alternative) que lorsque j’aurai acquis une aisance poussée et pointue avec les adultes. Et compilé un grand volume de connaissances sur l’avancée des recherches sur la petite enfance. Mais je suis convaincue qu’une fois gagnée la confiance des petits (sans doute la partie la plus ardue avec cette cible), les bienfaits du coaching sur les 5-12 ans peuvent être très rapidement vertueux. Et éminemment aidant pour leur mieux-être et leur développement psychologique, moral et intellectuel à venir. A la différence de (certains) adultes, je pense que les enfants souhaitent instinctivement progresser, changer, grandir et se sentir mieux. Car le plaisir et le jeu sont leur mode de fonctionnement prédominant. 

Du haut de ma jeune expérience professionnelle et à la lumière de cet « auto-coaching » réflexif bien éclairant, j’en suis venue à cette intime conviction intellectuelle et professionnelle : le travail combiné mais habilement échelonné des Limites-Valeurs-Besoins est la figure de proue, le chantier introductif quasi-incontournable de tout bon coaching gagnant-gagnant

Baliser son terrain pour défendre ses convictions intimes, afin d’avoir la force de confronter sa/ses peurs, pour mieux « dénicher » puis nourrir ses Besoins = cercle vertueux par essence. Voilà ce que je crois pour l’avoir expérimenté à chaque fois. On ne peut protéger ce que l’on a de plus cher qu’en construisant des protections et on ne peut ramollir ses peurs… qu’en prenant conscience et soin de ses besoins. Logique, humain, positiviste. 

Mais ceci étant dit, chaque client étant une « énigme » et une « modèle » éminemment unique, cet outil à 3 têtes magique devra être utilisé avec une minutie d’expert, se fondre dans le mode de fonctionnement ultra spécifique de chacun de mes clients et être éventuellement « distordu » selon les cas. Mais ne jamais apparaître pour autre chose que ce qu’il est… un outil. Pour aider la future coach que je suis à comprendre et à aider de manière constructive, « active » et positive chacun des « petits mystères vivants » que je serai invitée à découvrir et à accompagner : une personne unique avec un passé, un fonctionnement et un véritable désir de changement et de mieux-être. »

Related posts

4/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

Emma Bernard

3/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

Emma Bernard

2/6 – Récit d’auto-coaching : « Apprendre à poser mes limites afin de puiser dans mes Valeurs pour nourrir mes Besoins »

Emma Bernard

1 commentaire

Laissez un commentaire